> premières fOis <

cœurs confettis

Mes cocos,

J’ai pas mal chercher des DIY en forme de coeur et j’en ai trouvé plein, vraiment. Mais je n’étais pas convaincue par la nécessité de vous montrer tout ça. J’avais d’abord orienté mes idées vers un article spécial cœurs en papier mais je me suis dit qu’il y avait déjà énormément de blogs qui vous montrent des tutos très bien expliqués (vous pouvez filer sur ma page Pinterest, vous y retrouverez plein d’idées avec des coeurs entre autres). Et finalement,  j’ai eu l’idée et l’envie de vous dresser une liste des premières fois pour lesquelles mon cœur s’est emballé.

En repensant à toutes ces grandes premières, j’ai ressenti un peu de nostalgie, mais j’avais surtout le sourire jusqu’aux oreilles de constater le chemin parcouru; un regard attendri sur ce que j’ai vécu étant petite, jeune puis adolescente, et finalement jeune femme. De jolies images mêlées à des prénoms, des dates, des chansons… et aucun regret.
Allez, c’est parti, je te raconte un peu ma vie !

Premier chéri : Tony, à la crèche; petit homme d’une amie à ma mère. Nous étions très complices jusqu’en primaire.

Premier bisou : Tony bien sûr !

Première galoche : Vincent. J’avais 13 ans. Nous étions à la campagne, à la croisée des chemins bordés par des arbres et nous devions nous dire au revoir. Nous étions assis sur nos vélos respectifs, ce fut donc un bisou cascade ! Nous nous sommes revus le lendemain. Je le quittais une semaine plus tard.

Première maîtresse d’école : Madame Daigle en CP et CE1. J’ai encore le souvenir très net de son visage mais pas de sa voix… elle fumait à la récréation et portait des lunettes. Elle m’a appris à lire, écrire, compter, la Préhistoire, les chants de noël,…merci Madame.

Premier Maître d’école : Monsieur Adiasse. Le maître qu’on adorait parce qu’il était grand, beau, souriant, cool, une sorte de force tranquille avec qui on aimait travailler. Une année délicieuse avant l’entrée au collège. Il me donnait des livres à lire en plus des devoirs, juste pour moi, à mon rythme, aucune obligation.

Mon premier concert : Dorothée au Zénith de Paris. Frissons, bonheur !

Mon premier spectacle : Les Schtroumpfs ! Le seul souvenir que j’en garde est le lâché de ballons énormes à la fin du spectacle : tout le monde courait dans les allées pour attraper le plus de ballons, ça a failli tourner à l’émeute :)

Mon premier film d’horreur : Shining. J’étais trop jeune, encore en primaire. J’en reste traumatisée, je n’ai jamais osé le revoir.

Mon premier voyage : Avec une très grande insistance et à force de patience et de compromis, j’ai réalisé mon premier voyage en colonie de vacances à 12 ans. Oh que je le voulais ce voyage ! Un périple de 3 semaines entre Ecosse et Angleterre. J’en garde un merveilleux souvenir, les copains, les monos et pas de parents. Des burgers tous les jours et même du très beau temps. A l’époque le tunnel sous la manche venait d’être inauguré, j’étais hyper fière de pouvoir raconter comment c’est. J’y ai visité le musée des Beatles et appris que Cantona était un véritable dieu vivant là-bas.

cœurs confettis

Mes premières copines : En maternelle elles s’appelaient Audrey, Clémentine et Sabrina.

Mes premiers copains : Toujours en maternelle, ils s’appelaient Alexis, Olivier et Romain.

Mon premier cauchemar : Je rêve que je suis dans mon lit par une nuit d’orage. Et dans un éclair surgit une ombre menaçante par la fenêtre : un monstre de Bioman vient me kidnapper ! J’ai hurlé de terreur, mon cœur de 5 ans bondissait dans ma poitrine.

Mon premier verre d’alcool : un kir au restaurant avec ma mère et mon oncle… je devais avoir 10 ans et j’ai ri comme une folle tout le long du repas :)

Ma première cuite : J’avais 14 ans, je testais mes premières folies et j’ai bu toute seule un samedi soir alors que les plus grands étaient sortis faire la fête sans moi. J’ai fait la teuf dans mon coin et je m’en souviens encore !

Ma première sortie avec les copains : un macDo, je devais avoir 11 ou 12 ans ^^

cœurs confettis - fiole

Ma première sortie en boîte : je devais avoir 15 ans et nous allions à Bordeaux en voiture. Nous avons atterri à La lune dans le caniveau. Un repère qui a fait les nuits de toute une génération de bordelais. J’y suis retournée très souvent jusqu’à sa fermeture. Les  petits matins délicieux à la fermeture, juste quand le marché se mettait en place, la boulangerie présentait ses premiers croissants tout chauds. Le bonheur après une nuit de danse effrénée.

Mon premier chéri sérieux (présentation des parents tout ça tout ça) : Médéric. J’avais 16 ans et lui 14. Un grand brun aux yeux verts, très gentil. Nous nous entendions très bien.

Mon premier chagrin d’amour : Médéric. Nous nous sommes quittés d’un commun accord. Il était encore au lycée, je poursuivais ma route à l’université. J’ai pleuré beaucoup quand j’ai réalisé le manque quelques mois après.

Mon premier coup de cœur littéraire : La nuit des temps de René Barjavel. Etudié en classe de 5ème. Histoire d’amour sur fond de science-fiction: le top !

Ma première chanson : un vinyle de Vanessa Paradis, Joe le taxi of course que j’écoutais en boucle sur mon propre tourne-disque ! J’avais 5 ans. ;)

Mes premiers souvenirs de vacances : Les longues heures de route en voiture, les sacs, les bagages qui mangent la voiture et moi à l’arrière avec mon oreiller, mes livres, mes jouets. L’autoroute, le paysage qui défile, le ciel qui change, s’éclaircit, on quitte Paris. Le soleil du midi, le sable blond et chaud de la côte d’azur, le bruit des cigales et l’accent du sud. Les glaces à l’italienne, l’odeur des huiles de monoï, le mistral dans les cheveux, les cheveux dans les yeux et la chaleur. Beaucoup de chaleur. Les souvenirs en coquillage et les cartes postales. Les jardins de Monte Carlo, les tongues et les paniers en osier.

Mon premier et dernier grand amour : Roger. Pour toujours. A jamais. Mon bonheur, mon trésor, ma vie.

Il y a tant de premières fois que je vais arrêter là la liste qui pourrait s’étaler à l’infini. On pourrait se dire qu’elles se font de moins en moins, mais c’est faux. Cela ne tient qu’à nous de vivre de nouvelles expériences, qu’elles soient culinaires, spirituelles, amoureuses, sexuelles, professionnelles ou bien encore artistiques.

Et vous votre cœur, il bat comment les premières fois?
O.

cœurs en papierJ’ai fait mes petits cœurs confettis avec du papier Origami Paper Touch de Clairefontaine. J’ai trouvé la fiole chez Casa.
;)

Publicités

A propos OdemissO

Un Blog sans prétention créé pour partager mes coups de cœur, mes envies et mes humeurs en O ! Le contenu et la régularité des post seront variables selon l'humeur et l'envie du moment pour ne pas m'imposer de discipline stricte et profiter au mieux de la vie.
Cet article, publié dans egO, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour > premières fOis <

  1. Quelle belle déclaration ! Trop mignon comme article, ça m’a replongé dans mes premières fois aussi …
    Et ce qu’il y a de plus beau dans tout ça , c’est qu’il y en aura jusqu’à la fin !

    Aimé par 1 personne

  2. quel article trop choupi ! et en même temps assez universel ;)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s