La méthode KOndO

methodekondo

Allo mes petits cocos,

Aujourd’hui je vais enfin vous parler de la méthode Kondo que j’ai pu expérimenté et pratiqué dans ma garde-robe.
Continuant mes efforts pour avoir une maison ordonnée, c’est donc tout naturellement avec mon acolyte du tri et rangement Audrey (cf. Ménagez-vous!) que je me suis mise à la tache.

Elle m’a tout d’abord parlé du fameux livre « La magie du rangement » de Marie Kondo que j’ai lu avec attention. Pas nécessairement d’accord avec tout ce qu’elle propose, j’ai tout de même appliqué quelques uns de ses conseils. Avant d’entrer dans le vif du sujet, je voudrais préciser que la lecture de ce livre a au moins l’intérêt de susciter la motivation dont on manque très souvent pour faire du vrai tri et du vrai rangement.
La technique me semble assez simple et évidente, on sort tout ce qu’on a dans les placards et on fait un grand tri en se posant les questions suivantes : est-ce que je l’ai porté ces derniers mois ?, est-ce que j’en ai vraiment besoin?, Est-ce que je n’en ai pas déjà un comme celui-là?.

"La magie du rangement", Marie Kondo

J’avoue que l’exercice a été un peu plus compliqué que lorsque j’ai mené la transformation de ma grotte en bureau atelier. Les fringues, c’est vraiment quelque chose de possessif, je veux dire, les fringues me possèdent, ils font ce qu’ils veulent de moi, définissant une partie de mon identité et renvoyant une certaine image de ce que je suis. Ils nous obligent aussi à adopter certaines postures parfois, peuvent nous ratatiner autant qu’ils peuvent nous donner fière allure et même une aura, une force, une confiance en soi.
Bref, mes fringues sont le prolongement de mon être et c’est pourquoi ce fut un peu plus difficile à trier et à jeter.

Un bon complément à la méthode Kondo est ce livre toujours conseillé par Audrey, « Désencombrez votre maison ». L’avantage de celui-ci est qu’il est plein de techniques et astuces illustrées avec un tas de photos dont on peut s’inspirer pour son rangement et sa déco.

"Désencombrez votre maison", Geralin Thomas

Bref, après m’être armée de conseils théoriques vint le jour de la pratique ! Cela a pris du temps mais ça en valait la peine. D’abord parce que ça m’a permis d’y voir beaucoup plus clair dans ma penderie : je trouve très facilement et rapidement ce que je cherche. Ensuite, en toute logique de ce premier constat, j’ai pu reporter des vêtements que je n’avais pas mis depuis belle lurette justement parce que je ne les voyais pas. Le rangement a fait ressurgir des bottines que j’ai pu reporter avant l’arrivée des grands froids !
Ensuite, je dois bien avouer qu’avec la méthode de rangement, ma penderie est toujours rangée, nette et propre; j’écris ce compte-rendu après plus de deux mois d’application. Je voulais voir si ça allait tenir le coup et à ma grande surprise, et ma joie non dissimulée, ma penderie est toujours bien ordonnée. Certes il faut suivre une certaine rigueur, mais en réalité, ce n’est pas si contraignant et ce n’est rien du tout comparé au bonheur d’avoir une armoire rangée.

étalage de vêtements

Penderie en péril

Pour ce faire, il faut des tiroirs et boîtes de rangement (les miennes je les ai prises chez Ikea) et la bonne méthode de pliage qui consiste essentiellement à plier le plus plat possible. C’est là que je coinçais, le pliage sans image c’est pas toujours hyper compréhensible. Heureusement, Audrey, en bonne professionnelle du tri et rangement était là pour m’aider, m’expliquer et maintenant je suis la pro des chaussettes pliées à plat !

Vous pouvez trouver des vidéos de Marie Kondo vous expliquant comment plier votre linge comme celle- ci mais vous pouvez également vous procurer le livre « Spark Joy » qui illustre en dessins la méthode Kondo !

je peux vous avouer qu’après avoir rangé mon bureau et mon garde-robe, je me sens plus en accord avec mes envies et je travaille à plus de clarté dans notre maison. La clé est vraiment de trouvé un endroit pour chaque objet et de leur offrir des espaces de rangement. J’ai attaqué la salle de bain depuis et la prochaine étape sera la cuisine. Mais pour l’heure voici le résultat du garde-robe et de ma commode : TADA !!!
J’en suis super fière, cette méthode a vraiment changé beaucoup de choses concernant mes habitudes de rangement.

Penderie rangée avec la méthode Kondo

chaussettes en rang d'oignon

J’espère que cet article vous aura donné le goût de vous mettre vous aussi à la méthode Kondo et n’oubliez pas, si vous avez besoin d’aide pour démarrer, et que vous êtes à Québec, Audrey est là pour ça avec son entreprise Ménagez-vous ! ;)

À très vite mes oiseaux,
O.

Deux livres pour révolution votre intérieur

 

Publicités

A propos OdemissO

Un Blog sans prétention créé pour partager mes coups de cœur, mes envies et mes humeurs en O ! Le contenu et la régularité des post seront variables selon l'humeur et l'envie du moment pour ne pas m'imposer de discipline stricte et profiter au mieux de la vie.
Cet article, publié dans décO/design, plein d'autres O, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s