> mOn bO burO <

Allo les cocos !

L’automne est déjà bien entamé maintenant et c’est l’heure de faire un peu le ménage ! En période de rentrée on a toujours envie de bien faire, on remet tout à plat et on essaie de suivre une nouvelle ligne de conduite toujours plus rigoureuse. Un peu comme pour le nouvel an finalement.

Pour ma part, j’ai de grandes envies de rangement depuis quelques temps. Après avoir vécu durant six années entre deux continents, à trimballer mes valises à droite et à gauche, je me suis enfin posée à Québec. Le problème avec une quasi double vie étalée sur une si longue période (deux cartes de bibliothèque, deux pass de bus, et j’en passe) c’est que je me retrouve avec plein de choses en double voire en triple parce que durant tout ce temps, je n’ai jamais vraiment pu me poser et ranger. Je posais à peine mes affaires qu’il fallait repartir, je laissais des souliers d’un bord que j’avais besoin deux mois plus tard sur l’autre rive de l’Atlantique. Bref, des cartons se sont empilés jusqu’au jour où ils se sont retrouvés chez nous pour de bon. J’ai l’impression d’avoir toujours trop de choses et le fait d’avoir une maison n’aide pas vraiment à se restreindre (il faut bien remplir ce vide) !

Et puis il y a avait cette pièce là, à côté de la chambre dont je fermais toujours la porte pour ne pas voir l’accumulation se faire. Je refusais d’affronter le problème car je ne savais pas par où commencer, je me sentais complètement dépasser par le phénomène. Jugez plutôt avec les photos. Le problème avec les pièces vides, c’est qu’on en fait très vite un débarras et ça c’est le début de la fin. (Considérez qu’il me faut beaucoup de courage pour oser vous montrer ces images bordeliques!)

le cauchemard commenceil y a du potentiel c'est très prometteur

Mais qu’à cela ne tienne, n’y tenant plus, j’ai commencé par lire le fameux livre de Marie Kondo, La magie du rangement. Cet ouvrage rempli de conseils énumère avec précision la méthode de rangement ultime, celle qui vous débarrassera une bonne fois pour toutes de tout ce qui encombre votre intérieur. Une des solutions consiste à prendre chaque objet dans ses mains, le considérer  attentivement et se demander s’il vous procure de la joie. Je ne débattrai pas sur le contenu du livre car il y a certains points sur lesquels je ne suis pas sûre et il existe déjà un bon nombre de critiques sur la méthode que vous pourrez facilement consulter sur les internets.

Cependant je dois dire que le livre m’a apportée une certaine motivation, révélant à moi-même ce que je ressentais depuis plusieurs semaines : un besoin de grand ménage, de tri dans mon intérieur et dans ma vie. Ce livre m’a été prêté par mon amie Audrey qui, je vous le donne dans le mille, exerce en indépendante en tant que femme de ménage et home organizer ! J’ai donc fait appel aux services de son entreprise Ménagez-vous ! pour m’aider dans ce nouveau départ.

Ménagez-vous !

Il m’a d’abord fallu penser à l’usage que je ferai de cette nouvelle pièce. La réponse fut presque évidente : un bureau atelier dans lequel je pourrai faire de la couture et autres bricolages et traiter tout ce qui concerne le courrier.
Les dimensions de la pièce s’y prêtent à merveille, et après une petite discussion avec l’homme c’était réglé. Puis j’ai commencé à imaginer la disposition des meubles et ce dont j’avais besoin pour commencer. J’ai alors acheté une étagère de rangement et une lampe de bureau, c’est tout ce dont j’avais besoin, le reste était déjà là.

p1090066

C’est donc un samedi matin que nous avons commencé le travail et je dois dire qu’Audrey a été d’une efficacité redoutable. Organisée comme pas deux, elle a su me donner l’impulsion nécessaire pour commencer et me diriger durant la bataille.  Nous avons fait trois piles : ce que je garde, ce que je donne (associations) et ce que je jette (ordures et recyclage). En quatre heures tout était fait et je respirais enfin ! Une véritable bouffée d’air frais, une renaissance pour cette pièce laissée à l’abandon. Avec son œil de lynx, Audrey repérait la moindre chose utile au rangement : c’est ainsi que j’ai converti mes valises en objets déco et en rangement pour mes tissus par exemple. Mes boîtes de colis deviennent décoratives et pratiques en les montant à l’envers. Une petite boîte en carton devient un joli cadre photo pour recevoir Frida et une boîte avec hanses devient le coffre des trésors électriques (disque dur externe, cordons d’alimentation, câbles, chargeur de batteries…)

Et TADA ! Le résultat est top top top, vous ne trouvez pas ?!

mon joli bureausecrétaire et valises vintagele coin bureau

Ce que je retiens de cette expérience c’est qu’il faut bien penser son projet avant pour savoir vers où on se dirige et prévoir des rangements ! Ça paraît absurde dit comme ça mais si t’as pas de rangements, tu vas avoir du mal à tout ranger… élémentaire ma chère miss O ! Oui oui, mais ne prends pas ce conseil à la légère, je t’assure ! Du coup tu peux par exemple t’ouvrir un einième tableau sur Pinterest pour y épingler inspirations et meubles de rangement à l’image de celui-ci !

Le plus gros a été fait, il ne reste plus qu’à habiller mes murs, ajouter une touche de verdure et des rideaux pour que l’ensemble soit parfait. Mais déjà là, un pas de géante à été fait, je peux désormais me remettre à la couture et me consacrer un peu plus au blog.

Ce qui est fait n’est plus à faire, voilà une très bonne chose de faite ! ; )

Je remercie Audrey pour son aide si précieuse et mon homme qui n’a pas failli devant l’épreuve, nous aidant à déplacer, trier, recycler et qui a relever le défi du montage de meuble haut la main !

Célèbre étagère KALLAX, lampe de bureau et secrétaire de chez IKEA. Chaise de bureau vintage chinée chez Emmaüs (retapée avec nos petits doigts), valises vintage : l’une offerte en cadeau et l’autre trouvée sur le bord du trottoir.

tout est à sa place