> sous le signe de la cOuture <

P1040009

Il y a peu on pouvait découvrir l’étonnant documentaire norvégien Sweatshop (attention, sous-titres en anglais!) qui suivait les péripéties de trois jeunes blogueurs mode envoyés dans une usine textile au Cambodge. Après avoir visionné les cinq épisodes (et j’ai littéralement fondu en larmes) je me suis dis que dorénavant j’allais boycotté certaines grandes enseignes. Une résolution de plus sur ma liste 2015 : acheter chez des créateurs locaux, acheter dans des friperies pour un recyclage maximal et faire moi-même mes vêtements. Vaste projet je vous le concède… mais pas insurmontable non plus. L’essentiel est d’y aller petit à petit et d’être en accord avec ses valeurs. On ne peut pas s’improviser prêtresse de la haute couture en un claquement de doigts mais on peut essayer, persister et finalement y arriver.

Au début je me disais « La couture c’est pas mon truc » sans jamais avoir vraiment essayer. Alors j’ai fait le grand saut, j’ai emprunté la machine à coudre de ma mère et j’ai réalisé ma première pièce soit une petite pochette pour y ranger mes lunettes. Ça s’est fait naturellement, il n’y a pas eu de patron ni choix du tissu, je voulais simplement essayer la machine et comprendre un peu les histoires d’aiguilles, dé à coudre et autre jargon tel que bâtir, ourlet ou encore point d’arrêt. Et comme ça m’a plu et que ma mère y est allée de ses compliments sur ma maîtrise surprenante de la machine je me suis attaquée à plus gros.
Pour cela j’ai consulté mon blog chouchou, celui de Lisa Gachet aka Make my lemonade qui vient de lancer un nouveau projet: je vous le donne dans le mille, des patrons de couture ! Du coup j’ai commandé le mien (résolution oblige) et j’ai très hâte de commencer cette petite robe.
Mais revenons en à nos moutons et au premier gros défi couture : j’ai sélectionné sur son blog le DIY col de Pierrot car j’adore cette pièce, je la trouve fraîche, poétique, elle apporte de la joie et un soupçon de folie à une tenue, un accessoire décalé qui fait mouche et qui m’a donc tapé dans l’œil. En plus le tutoriel de cette pièce propose une version où le col est amovible, A-MO-VIBLE !!! —> chic! je vais pouvoir la transposer sur n’importe quel haut… ouf! ça va être ardu. :/

col pierrot détail

col pierrot détail 2

Bon je dois dire que j’ai bien galéré pour comprendre les différentes étapes et c’est avec l’aide de ma mère que j’ai pu venir à bout de cette épreuve, heureusement qu’elle était là car les explications ne sont pas des plus précises pour ce DIY. Mais je ne peux encore décrire le bonheur et la satisfaction ressentis une fois le travail accompli: aux anges je suis ! Ça m’a pris du temps, de la persévérance mais au final, j’ai appris pas mal de choses et j’ai un accessoire que je ne trouverai pas chez tout le monde (à moins que H&M ou ZARA se mettent à en commercialiser demain matin…). Et maintenant que je sais comment ça marche j’ai envie d’en faire plein d’autres, haha !

Et voici donc le résultat, TADAAAA !!!

col pierrot gilet

col pierrot pull rose

 

col pierrot  oh

 

Et puis pendant cette semaine de couture, entre deux fils et quinze épingles j’ai jeté un œil à trois défilés de Haute Couture car cette semaine c’était la Fashion Week à Paris (je vous le dis, cette semaine les astres ont tout fait pour que je m’y mette , mille et un signes que je ne pouvais ignorer et qui me confortaient dans mes résolutions).

Je suis donc restée ébahie devant les défilés d’Elie Saab, DIOR et Chanel et les larmes me sont montées aux yeux devant la vidéo de cette dernière maison montrant les petites mains qui permettent des miracles de création. Un travail titanesque pour un résultat impeccable qui tient presque de la magie tant c’est magnifique.

Après le visionnement de cette vidéo je me suis dit que j’allais apprendre à faire des fleurs (en tissu et en papier) et que moi aussi je customiserai mon bonnet de laine pour ma prochaine visite à Québec! Je ne suis pas une couturière aguerrie mais il y a dans ces défilés de quoi être inspirée et stylée pour le prochain printemps. A mes aiguilles !

O. en mode ultra mOtivée 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s