> de la cOuture en Sur-mesure <

Aujourd’hui je vais vous parler d’Anaïs Tanguidé-Sablon, un bout de femme qui travaille fort pour vivre de sa passion. Anaïs est styliste et a créé son entreprise éponyme l’année dernière, une fois son diplôme en poche. Je suis très contente de vous présenter son univers qui m’a séduite dès sa découverte grâce à une amie commune.

Entre pièces classiques mises au goût du jour et robes de mariage, Anaïs a choisit le Sur-mesure pour exprimer son savoir-faire au service d’une clientèle exigeante pour qui elle confectionne surtout des tenues pour des événements spéciaux. Rencontre avec une créatrice locale au talent indéniable.

Miss O rencontre

Peux-tu nous expliquer ton parcours scolaire ? Comment en es-tu arrivée à choisir cette voie ? Pourquoi la couture, la mode ?
J’ai toujours été passionnée par la mode et la création mais je n’ai pensé que très tard à en faire mon métier. Ce n’est pas le genre de secteur que te propose ta conseillère d’orientation. Après mon baccalauréat je suis partie en faculté de droit à Bordeaux. J’ai commencé à coudre de plus en plus et créer des vêtements est devenu vital. ​J’ai décidé de plaquer le droit au milieu de ma licence et de m’inscrire en formation de Stylisme Modélisme à Bordeaux. J’ai  intégré l’IBSM où j’ai fais mes classes pendant 3 ans et j’ai obtenu en 2013 mon diplôme de Styliste-Modéliste.

 Il faut du cran, un certain courage pour monter sa propre entreprise : qu’est-ce qui t’a décidée à te lancer ?
J’avais déjà ​fais ​ce choix avant même de commencer ma formation ​ et ​je crois qu’il faut de toute façon du courage pour tout aujourd’hui. Je ne voulais surtout pas pour me retrouver bridée et coincée en entreprise entre un directeur artistique, un ADN de marque, et des commerciaux. Me mettre à mon compte c’est la garantie d’être libre dans la création et aussi dans la manière de travailler. Cela prend beaucoup d’énergie, de temps, de patience, mais je préférerais encore changer de voie que d’exercer ce métier autrement. ​

photo portrait

Tu as été primée en novembre dernier au concours Talence Innovation. Félicitations ! Qu’est-ce que ce prix t’apporte concrètement ?
Merci. J’ai reçu un chèque de 500 € à valoir sur une prestation en communication chez Coop’alfa (coopérative bordelaise). Je vais l’utiliser pour passer mon site internet en responsive. C’est un coup de pouce non négligeable au démarrage d’une entreprise.

Au delà du prix, cela m’a apporté du réseau, de belles rencontres avec des experts du monde de l’entreprise. Enfin c’est le genre de gratification qui donne de l’énergie et du courage pour continuer d’avancer.

A qui s’adresse ton travail ?
D’une manière très générale j’ai une clientèle de femmes qui aiment la mode et la belle confection et qui veulent une pièce unique à leurs mesures pour enrichir leur garde-robe ou pour une occasion particulière. (Soirée, mariage, PACS…)

Je travaille récemment beaucoup pour les futures mariées qui veulent une création unique loin des standards du mariage.

Il m’arrive également de créer pour les hommes (cravate, gilet, nœud papillon…) mais aussi pour les enfants notamment pour les cortèges de mariage.

Daphné1

Tu as choisi d’orienter ton travail vers le Sur-mesure : peux-tu nous expliquer pourquoi et ce que ça implique ?
Le Sur-mesure est un procédé artisanal. Chaque pièce est réalisée sur demande, le modèle est unique et permet de s’adapter aussi bien aux mensurations et à la morphologie des clientes qu’à leurs envies, leur personnalité.

C’est pour moi, la meilleure façon de créer des pièces authentiques et de respecter mes exigences dans la qualité de la réalisation.

Bien évidemment, là où l’industrie amortie sur des milliers d’exemplaires le travail de style, de coupe, de montage, le Sur-mesure ne permet pas le même rendement et représente de nombreuses heures de travail impliquant un coût plus élevé que dans le prêt à porter. La qualité n’est cependant pas comparable, alors sans forcément s’habiller de la tête aux pieds en Sur-mesure on peut toujours s’offrir ponctuellement une belle pièce unique Sur-mesure que l’on portera avec beaucoup de plaisir et pour longtemps.

Où choisis-tu tes tissus ?
Je ne vais pas nommer mes fournisseurs mais je ne travaille principalement que des matières nobles ou qualitatives comme la soie, la laine, la dentelle de calais​… Quand on passe plusieurs dizaines d’heures sur un modèle ce n’est pas pour utiliser un tissu bas de gamme qui gâcherait le rendu final.

marble arch 2ico_nes 3

 

 

 

 

 

 

 

En combien de rencontres avec une cliente finalises-tu une commande en général ?
Cela dépend du modèle mais en général il faut compter en moyenne 5 rendez-vous. (Choix du modèle et des matières, prise des mesures, essayage d’un ou deux prototypes en toile, et essayage du modèle en cours de réalisation, puis livraison de la création finie).

Ne vas-tu pas finir par ressentir de la frustration à créer des modèles qui ne sont pas les tiens ? N’aurais-tu pas envie de lancer tes propres collections ?
En toute sincérité, je me suis posée la question lorsque j’ai monté mon entreprise, mais le Sur-mesure présente l’avantage pour moi de travailler sans stock et surtout de ne jamais reproduire deux fois le même modèle.

Chaque création est un nouveau challenge, un défi dans lequel tout en répondant à la demande des mes clientes, j’insère mon identité, ma créativité. Je ne fais pas de travail « à façon » mais bien un travail de créateur sauf que chaque pièce est exclusive.

Par ailleurs je crée aussi ​ indépendamment de mes commandes, ​​mes propres​  modèles destinés notamment​  à alimenter mon site intern​et​.

se_pia 2

ico_nes 1 

 

 

 

 

 

 

Tu as une préférence pour les robes de mariée et les robes du soir : pourquoi ?
​A l’origine, l’univers du mariage ne m’intéressait pas du tout, mais les codes changent, on est moins dans la tradition et le « déguisement », les robes sont plus personnelles. Ce que j’aime dans la création des robes de mariée c’est l’idée de créer pour un jour aussi particulier. Il faut travailler la douceur, le romantisme mais tout en gardant les tendances, et le style. C’est aussi l’occasion de travailler de magnifiques matières et notamment la dentelle !

J’aime créer des vêtements qui pourront avoir un usage événementiel car ils sont plus travaillés, plus raffinés mais je veille toujours à ce qu’ils restent en phase avec notre réalité du quotidien. Les robes de Star font peut-être rêver mais on ne se voit pas forcément avec. Je ne veux pas créer des pièces qui sont plus de l’ordre du fantasme que de l’habillement.

Minor swing

Combien de temps peux-tu passer sur la confection d’une robe ?
Cela dépend vraiment du modèle, mais entre le travail de design, d’inspiration, de conception, la réalisation (patronage, montage, finitions), on est souvent entre 20 et 50 heures de travail par pièce.

Qu’est-ce que t’apporte ce métier en général et au quotidien ?
C’est plus qu’un métier, c’est une obsession qui fait partie de moi ! J’y pense à chaque instant du jour et… la nuit aussi. Ça ne m’apporte pas de repos ou de tranquillité, mais indépendamment de tout cela c’est ce qui me fait avancer, ce qui donne du sens, ce qui me fait vibrer. J’apprends sans cesse, sur l’humain, sur la technique, sur l’artistique… j’apprends à me dépasser et dans l’aventure je fais également de magnifiques rencontres.

Gabriel's song

Conquise par son travail, je garde son nom dans un coin de ma tête pour le jour où j’aurai besoin de célébrer un événement marquant: des matières nobles, un savoir-faire et une attention particulière à mes envies, Anaïs est la professionnelle qu’il nous faut!

Je vous invite fortement à faire un tour sur le site d’Anaïs pour découvrir la totalité de ses créations et vous abonner à sa page Facebook pour rester informé de son actualité.

En espérant que cette nouvelle présentation vous ai plu, je vous dis à très bientôt.
O.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s